Un Horloger bien Tranquille


Accueil Bibliographie Me contacter

 

 

En 1890, à Morez dans le Haut Jura, Antide Reydon fabrique des horloges comtoises. Marié sans amour à Eugénie, il a un fils de vingt ans, Jean, qui ne répond en rien aux aspirations paternelles. Déçu, Antide se réfugie dans son atelier. Jusqu'au jour où l'on retrouve le corps sans vie d'Eugénie sur un chemin isolé. Plusieurs pistes sont avancées. Certaines attisent les rancoeurs enfouies Jean soupçonne son père. Et, contre toute attente, Antide voit le passé resurgir en la personne de Solange Clément, qui déclare être sa fille. Cette révélation réveille en lui des souvenirs à la fois heureux et douloureux. Dans ce pays au climat rude et contrasté, l'apparition de la jeune fille et sa volonté d'aider l'horloger jusque dans son métier vont précipiter les jalousies et les drames.
< Précédent Suivant >