Mélie de Sept-Vents


Accueil Bibliographie Me contacter

 

 

En 1910, à Sept-Vents, au coeur de la Basse-Normandie, Mélie, modeste lavandière, lutte contre la pauvreté. Contrairement à son aimé, Alexandre, son mari Victor a dilapidé son héritage et se détruit dans sa haine jalouse pour son frère. Haine exacerbée par l'amour naissant entre Mélie et Alexandre. Tiraillée entre son devoir d'épouse et son attirance pour Alexandre, Mélie sait pourtant que sa vie est ailleurs. Pour elle-même et par amour pour son fils Juste, elle veut se sortir de sa condition. Un hasard, qu'elle nomme providence, lui fait découvrir sa vocation. Dans ce pays de toits de chaume blond, elle sera couvreur. Là-haut, entre terre et nuages, elle revit et trouve sa plénitude. Baptiste, le vieil artisan, croit en cette jeune femme, aussi téméraire que volontaire sous une apparence fragile, et l'impose dans ce métier dangereux jusque-là réservé aux hommes. Par un travail acharné, affirmant sa force dans les épreuves, en butte aux superstitions et aux croyances de ce pays de bocage dur et secret, Mélie prouvera sa valeur, envers et contre tous.
< Précédent Suivant >