La Maison du feuillardier


Accueil Bibliographie Me contacter

 

 

La Maison du feuillardier Sylvie Anne Un héritage déconcertant bouleverse le destin d’un feuillardier limousin Dournazac en Limousin, 1922. Léon Chalard est un feuillardier réputé. Il n’a pas son pareil pour façonner les feuillards, ces tiges de bois dont on cercle les barriques. Mais, blessé au bras sur les champs de bataille de 14-18, il sait qu’il ne pourra exercer son métier beaucoup plus longtemps. Quand une lointaine cousine lui lègue sa maison à Limoges, les jalousies se déchaînent. À commencer par celle de sa femme, qui l’a quitté à son retour de la guerre mais réclame sa part de l’héritage. Léon se console au café du village où il se prend d’affection pour une jeune serveuse, Rose, qui cherche à fuir un fiancé violent. Acculé par sa femme, Léon songe, la mort dans l’âme, à vendre son héritage. Pourtant, la solution à tous ses problèmes se trouve peut-être sous ses yeux… Entre tendresse et ironie, un émouvant portrait d'homme et une satire malicieuse de la société provinciale de l’entre-deux-guerres Collaboratrice à France 3, Sylvie Anne se partage entre son métier dans l’audiovisuel et l’écriture. Elle excelle dans la peinture du monde provincial qu’il s’agisse de la Normandie, du Jura, de la Corrèze ou du Limousin. Deux de ses romans on été adaptés à la télévision.
< Précédent Suivant >